ELB Conseil | Les attentes des recruteurs
Le thème de l’authenticité et de l’affirmation de soi ressort pleinement dans le discours de tous les chargés de recrutement, DRH, et chasseurs de tête : « Les candidats qui s’assument et qui assument leurs échecs, c’est bien » - Chargée de recrutement
recrutement, recruteur, coaching, authenticité, culture d'entreprise, storytelling, job search, chasseur de tête, mbti
1930
post-template-default,single,single-post,postid-1930,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,

Blog

Ce que les recruteurs attendent de vous

Qu’attendent les recruteurs aujourd’hui ? C’est la question que nous nous sommes posés lors du dîner que j’ai animé auprès de jeunes professionnels et jeunes diplômés tous issus de la même entreprise familiale. Pour traiter ce thème « Trouver un job, se préparer, se présenter » des membres de la famille, tous recruteurs à divers titres ont témoigné : le dirigeant d’une grande société française, une chargée de recrutement dans l’assurance, deux chasseurs de tête de grands cabinets, une DRH dans le domaine du marché de l’art, une créatrice de société et moi-même en tant qu’accompagnateur des personnes qui franchissent une nouvelle étape professionnelle.
 
Le thème de l’authenticité et de l’affirmation de soi ressort pleinement dans le discours de tous les chargés de recrutement, DRH, et chasseurs de tête :
 
« Les candidats qui s’assument et qui assument leurs échecs, c’est bien » Chargée de recrutement
 
« Je retiendrai celui qui se connaît le mieux » Chasseur de tête
 
« Le candidat se met trop souvent en position d’« enfant maltraité », or dans un recrutement, chacun a besoin de l’autre, le candidat qui m’apporte ses compétences m’aide à trouver une solution » DRH
 

« Nous ne prenons pas les meilleurs candidats, mais ceux qui collent le mieux à la culture d’entreprise » Chasseur de tête
 
« Pour moi, l’authenticité est la clé du recrutement. Lorsque j’ai expliqué le poste, j’aime qu’on me réponde de manière authentique. Si la personne ne connaît pas le secteur, je préfère qu’elle me dise « c’est un milieu que je ne connais pas mais qui m’attire » Chargée de recrutement
 
« J’aime que ça raconte une histoire, qu’on puisse comprendre l’enchaînement. On a le droit de s’être planté si on en a tiré quelque chose, une évolution, une transformation ». Ne pas se mentir à soi-même ». DRH
 
Même si le dirigeant et le chasseur de tête recherchent le mouton à cinq pattes, qui cochera « toutes les cases », le fait d ‘être recommandé par quelqu’un de confiance permet à tout à coup d’être interviewé comme un candidat moins classique mais à qui on peut faire confiance. Vous pouvez provoquer cette chance.
 
Pour pouvoir se présenter en confiance et répondre aux très légitimes attentes des recruteurs, j’encourage chacun à :

 
1. Bien se connaître et élaborer des scénarios professionnels qui ont du sens pour soi
: faire un retour sur son histoire, connaître non seulement ses compétences et ses motivations mais aussi ses zones de confort et d’effort (MBTI), prendre en compte ses envies et ses besoins et définir son projet professionnel.
 
2. Tester son projet en faisant des enquêtes pour voir s’il est réaliste, motivant, comprendre les cultures d’entreprise et élargir son réseau.
 
3. Faire connaître son projet dans son entourage et auprès des personnes relais qui vous permettront de découvrir là où vous attend le job qui vous conviendra et d’y être introduit par votre réseau.
 
Pour conclure, les recruteurs se montrent encourageants : les entreprises françaises font un réel effort pour les jeunes qui démarrent en proposant des contrats de professionnalisation, des contrats d’apprentissage, et des jobs à l’international. Pour ceux qui veulent évoluer, il ne faut pas hésiter à saisir les opportunités données par les développements d’internet et l’évolution du retail.
 
Enfin, suivant les conseils de plusieurs participants épanouis dans leur job tout en ayant fait le choix de ne pas aller dans les « grandes sociétés », sachez vous libérer des desiderata « un peu trop classiques » de vos parents. N’hésitez pas à créer votre société. Allez là ou votre coeur vous porte.
 
En conclusion, soyez inventifs !